Back to bed : un casse-tête étonnant, surréaliste à souhait

Oct 10, 2014 1 commentaire par

 

Résumé pour les pressés :
Back to bed est un jeu de casse-tête dans lequel nous devons sauver Bob le somnambule. Dans un monde surréaliste, porté par une ambiance visuelle inspirée de Salvador Dali et de René Magritte, vous tenterez de ne pas réveiller le dormeur. 
 
 
 

Cet article a été écrit par : Laure Deschamps

 

Coïncidences

Back to bed 6Il y a des coïncidences étonnantes tout de même. Le superbe jeu Monument Valley, qui oscille entre l’univers d’Alice au pays des merveilles et de Maurits Cornelis Escher,  sortait en avril dernier et était aussitôt porté aux nues par les critiques. Et voici que cet été, pendant le mois août, paraît Back to Bed.
Pendant un instant, à l’ouverture du jeu, on a la sensation d’une imposture. Ambiance étrange, escaliers improbables, cris de corbeaux : les ingrédients de la potion magique Monument Valley semblent les mêmes. Et pourtant, les deux projets sont bien différents. D’ailleurs Back to Bed version Tablettes est une émanation d’un jeu étudiant créé en 2011 et devenu jeu mobile suite à l’aide financière des internautes via KissStarter.

 

La subconscience du joueur

Back to bed 2Dans Back to Bed, on entre dans l’univers des surréalistes. Avec les tableaux de Salvador Dali en toile de fond : ses montres molles semblent avoir été semées un peu partout dans le jeu. On peut aussi voir à la René Magritte des yeux scrutateurs et des chapeaux  melons voleter dans les tableaux.
Un somnambule, Bob, se promène dans le monde du rêve, passe des ponts-cravates, traverse des miroirs-passages et tourne en rond.
Heureusement son subconscient, matérialisé par un petit animal alerte à la tête humaine, va l’aider à retrouver son lit. Pour bloquer le passage de Bob – qui tel un fantôme traverse (bien sûr) son subconscient – le petit animal va aller chercher des pommes – une nouvelle allusion à René Magritte – et les déposer sur le passage du dormeur. Le joueur actionne ainsi « Subob » uniquement. Le tableau sera réussi si Bob retrouve son lit dans le calme, sans tomber  ni en étant réveillé par de terribles réveils rouges qui le pourchassent et sonnent à ses oreilles.

 

Mourir à la réalité

Back to bed 4C’est un jeu pour les parents ou à réserver aux enfants à partir de 10 ans. L’ambiance de jeu est tout de même assez étrange, surréaliste à souhait, cauchemardesque ensuite, et le jeu en lui même n’est pas si évident qu’il en a l’air. La prise en main demande en effet un petit temps d’adaptation pour réussir à positionner rapidement Subob sur le chemin de Bob. Les consignes par ailleurs sont en anglais uniquement mais elles sont peu nombreuses.

Pour terminer, voici ci dessous une vidéo du jeu réalisée par l’éditeur. Et comme le disait Salvador Dali : « Dormir est une façon de mourir ou tout au moins de mourir à la réalité, mieux encore c’est la mort de la réalité.« 

Back to Bed

< 5 €, 8/12 ans, Android, Anglais, Apple, Arts, En bibliothèque, iPad, iPhone, Jeux, Peinture

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.
Les commentaires sont fermés