Copain ? Un album hybride élégant, entre la blancheur du papier et les couleurs des pixels

Mai 04, 2016 6 commentaires par

 

Résumé pour les pressés :
Copain ? : le dernier album de Charlotte Gastaut, propose aux jeunes lecteurs une expérience narrative hybride. L’album papier se complète d’une application gratuite de réalité augmentée. La narration y est complétée, tout en gardant son élégance et sa douceur. Une bien belle entrée en numérique.

 Cet article a été écrit par : Laure Deschamps

Enfin copains ?

Copains Histoires animées 2Charlotte Gastaut entre en numérique ! Oui, en numérique, pas en guerre, bien au contraire. Depuis le temps qu’on le dit que le livre de papier et d’écran se complètent à merveille ! Et que 2016 est l’année de l’hybride ! L’album hybride, le jeu hybride, ces ponts magiques, qui font fi du support, qu’il soit de papier ou de pixel. Morris depuis longtemps nous a montré la voie du fantastique numérique livresque. Des éditeurs innovants expérimentent avec bonheur et jouent formidablement.

Et voilà que malgré les mécontents et les grognons, l’écran et le papier deviennent officiellement copains. Aujourd’hui c’est un éditeur qui a pignon sur rue, Albin Michel, qui nous fait une proposition heureuse et hybride.

 

Un paisible pelucheux

Copains Histoires animées 7Avec Copain ? de Charlotte Gastaut. Avec un livre de papier donc, qui met en scène un pelucheux, un jeune yéti paisible. Accompagné dès la seconde page du livre d’un oiselet rouge, notre joyeux pelucheux observe un abysse, se balance dans un arbre, s‘allonge au calme, observe les flocons de neige scintiller, savoure la pluie, s’étonne des pousses de printemps et vient nous dire bonjour.

Un bel ouvrage, doux et blanc, pour les petits curieux de 2 à 5 ans. Un bel ouvrage doux et coloré dans sa version hybride.

 

De la suite dans les images

Copains Histoires animées 5Car le sens de Copain ? va se renforcer à l’écran. Le livre de papier ouvert et posé par terre, l’enfant installé sur nos genoux, l’expérience démarre. Avec une tablette ou un smartphone, on se positionne à distance raisonnable de l’album de papier et de nos yeux. On tourne la première page cartonnée. On entend aussitôt : « Seul ? Pt’êt pas ! » Par rapport à la page de papier, un mot supplémentaire est apparu à l’écran, et l’on voit ici le petit oiseau voleter – alors que le pelucheux était encore à priori seul sur la page de papier.

 

L’éclosion

Copains Histoires animées 3A la seconde page, tandis que l’on voit sur le livre de papier le pelucheux installé au bord d’un abysse, on découvre au travers de l’application ce qu’il regarde : des poissons vifs nagent sous ses pieds et l’un d’entre eux vient le saluer. Le cri du petit oiseau « Moi !Moi ! » prend ainsi un sens renforcé et on entend en tant que lecteur : « Moi, moi ! Je suis bien là, moi, copain, regarde ! Pas en bas, en haut, pas un poisson, un oiseau ! »

A la troisième page, l’arbre aux branches nues sur papier, se couvre de feuilles multicolores. Plus loin, la neige naissante sur papier va tourbillonner doucement sur l’écran. Les jeunes pousses se transformeront en fleurs roses, et le printemps, timide en traits de crayon, explosera en bourgeons sur écran. Une sonorisation simple, le souffle du vent et des scintillements de clochettes, résonne en fond, accompagnée d’une voix de lecture.

 

Comme c’est joli !

Copains Histoires animées 6Les détracteurs du livre hybride diront que c’est bien compliqué comme dispositif : poser le livre de papier, ouvrir l’appli, tourner les pages physiques, toucher l’écran pour animer la narration numérique. Certes, ça l’est un peu et cela demande une petite mise en route.
Mais comme c’est joli – et non mièvre ! Comme c’est bien réfléchi : les animations dépassent du cadre du livre – un rêve d’auteur et d’illustrateur de s’affranchir du carré, du rectangle sans se soucier d’un montage papier complexe à imaginer et à éditer.

Copains Histoires animées 4Morris Lessmore et son Imag’notron nous ont montré la voie d’avenir : proposer avec un livre de papier un vrai complément numérique, qui enrichit la narration et l’expérience de lecture. Copain ? y arrive également avec élégance. Cet ouvrage fait d’ailleurs partie d’une nouvelle collection d’Albin Michel, Histoires animées. Vous y trouverez déjà deux ouvrages, dont un livre de Léna Mazilu, Chouette, qui est à l’initiative de cette collection. Une seule application d’ailleurs est associée à la collection. Et vous choisissez ensuite le titre que vous souhaitez consulter. L’hybride possible, la porte d’une nouvelle créativité narrative s’ouvre.

 

 

Copains ? Histoires animées

+ 5€, 3/6 ans, A la maison, Android, Apple, En bibliothèque, Français, Google Play, Histoires pré-lecteurs, iPad, iPhone, Lire et Ecrire, Numérique familial

Cet article a été écrit par :

Une souris à l’affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

6 commentaires to “Copain ? Un album hybride élégant, entre la blancheur du papier et les couleurs des pixels”

  1. Tablettes en bibliothèques : où l’on parle d’applis, d’achats, du néant et de la création - compte-rendu de #TEB2016 - La Souris Grise says:

    […] de cœur applicatifs ; des créations de référence comme Spot, Phallaina, Bleu de toi ou encore Copain ?, qui démontrent l’inventivité des auteurs et le potentiel du tactile au service de la […]

  2. lunatique says:

    Je l’ai commandé chez mon libraire, je suis impatiente ! Merci petite Souris

Donnez votre avis