« Dans mon rêve » réinvente sur iPad la poésie combinatoire

Jan 20, 2012 10 commentaires par
 
Dernière mise à jour : juillet 2014
Résumé pour les pressés : appli géniale !
Cette application constitue une expérience de lecture et de création littéraire. Le lecteur combine lui même au gré de ses tapotements des frises poétiques imagées. C’est non seulement très beau à voir mais aussi à entendre. Voici une approche réellement originale de l’écrit sur tablette, à proposer aux enfants même très jeunes. Rare et simple : en un mot… génial !
Age idéal : à partir de 3 ans. Support : iPad (3,99€) et iPhone (0,89€).
A télécharger ici sur l’Apple Store pour l’iPad
Là sur l’Apple Store pour l’iPhone.

 

Composition aléatoire

Quand on explore Dans mon rêve, on ne peut s’empêcher de penser que Raymond Queneau et ses Mille milliards de poèmes auraient sûrement adoré la tablette numérique.

Dans mon rêve n’est ni un livre, ni un jeu, il ne foisonne pas d’animations mais c’est pourtant une expérience innovante de lecture et de création littéraire en parfaite adéquation avec le support tactile.

Chaque bande glisse sous les doigts pour composer une nouvelle image et chaque bande est associée à un vers. Si bien que de nouveaux poèmes de trois vers se forment au fur et à mesure que l’on décompose et compose de nouvelles images.

Le principe est simplissime mais il a le mérite d’être la première proposition de poésie combinatoire pour enfants sur tablette et d’être superbement servie par les illustrations de Stéphane Khiel.
Dans l’univers onirique de Stéphane Khiel, illustrateur pour la presse et la jeunesse, « les ballons font les gros yeux », « les géants ont les pieds rouge et blanc » et « les petits pois cherchent leur chemin » : car c’est aussi lui qui signe les textes de l’application.

 

Parlé poétique

La poésie est tant à l’image que dans les mots et dans la voix de Tom Novembre
qui lit à la demande chaque nouvelle invention.
Accessible dès 3 ans, Dans mon rêve n’est pas pour autant réservé aux enfants : l’univers graphique et l’écriture combinatoire sont intergénérationnels. Une belle occasion de partager un moment poétique et créatif avec des enfants.
Les plus petits joueront à composer de nouvelles images et à plonger les fantômes farceurs ou les poupées russes dans l’obscurité grâce à la touche Nuit.
Les plus grands assembleront les vers et s’amuseront de la traduction visuelle de leur création poétique.

 

E-toiles

Cette belle découverte est la première application livresque d’une jeune maison d’édition numérique : e-toiles. Malgré le nom de sa société, la fondatrice, Claire Gervaise, a bien les pieds sur terre. Après une dizaine d’années comme agent d’illustrateurs, elle part s’installer aux Etats-Unis.
Elle en revient la tête pleine d’idées de ce qu’elle a exploré sur tablette outre-Atlantique et avec l’envie de participer à la révolution numérique qui balbutie dans l’édition jeunesse française.
Pour Claire Gervaise, la tablette ne doit pas reproduire le livre mais proposer de nouvelles expériences de lecture. Pari gagné : il est difficile d’imaginer Dans mon rêve sur un autre support tant le tactile lui va comme un gant.

Au milieu des énièmes versions de contes enrichis et des reproductions fidèles de livres papier, Dans mon rêve est une bouffée d’air frais qui ouvre une brèche vers de nouvelles formes de lecture, affranchies du format livre.
D’ailleurs Claire Gervaise s’étonne que ce soit les nouvelles et petites maison d’édition qui prennent des risques, quand les « grandes » lui semblent peu innovantes en adaptant les contes classiques et les succès de la littérature de jeunesse.
Allez, je vous laisse, je retourne rêver un peu, du bout des doigts…

 

PS : depuis, l’éditeur a sorti de bien belles autres applications comme Ma petite fabrique à histoires ou Parade.

 

 

 

 

Dans mon rêve :

< 3 €, < 5 €, 3/6 ans, 6/8 ans, 8/12 ans, A partager, Anglais, Apple, Applis, Applis géniales, Arts, En bibliothèque, Français, iPad, iPhone, Lecteurs confirmés, Lecteurs débutants, Lire et Ecrire

Cet article a été écrit par :

Une souris pionnière
Les commentaires sont fermés