Le grand méchant écran et le livre de Jeunesse

nov 28, 2014 7 commentaires par

 

Résumé pour les pressés :

C’est le salon du livre de jeunesse de Montreuil en ce moment. Salon fortement suivi par toute la communauté du livre pour enfant bien sûr et fréquenté par de nombreux parents et enfants, amoureux du livre, de l’écran, de la création, de l’illustration et de l’inventivité.
L’occasion de donner un point de vue de Souris sur les numériques, ces éditeurs innovants et merveilleux, artisans inconnus. Et de faire le point sur l’image étrange et paradoxale du livre numérique Jeunesse.

La forêt des livres

Little sisters in a dark forest

Attention, prévenez vos enfants, le grand méchant écran est de retour !
Vos ondes radio, vos ondes télé, vos encres papier vous le disent en permanence : l’écran est dangereux pour la lecture des enfants. Les reportages consacrés au salon de Montreuil vous le confirment : heureusement, il existe un secteur – celui du livre – qui n’a pas été influencé par la modernité et l’écran.
Ouf, il existe encore des adultes responsables, éloignant les enfants innocents du grand méchant écran.

Lil Red

Lil’Red un petit chaperon rouge graphique

Car tous les parents, disent-ils, espèrent que leurs bambins ne croiseront pas l’animal à l’orée de la forêt des livres, qu’ils choisiront le bon chemin, celui de la littérature sur papier fixe, qu’ils arriveront avant lui chez la grand-mère chaussée de binocle, celle qui installera sa petite fille sur ses genoux recouverts par sa robe en crochet, et lui lira avec amour des pages cornées et adorées.  

 

 

 

Parents prescripteurs

Chers experts, chers parents inquiets, chers journalistes et confrères, êtes-vous bien sûrs de tout ceci ?

Morris Lessmore

Pionnier du livre numérique jeunesse : Morris Lessmore

Vos propres enfants vivent-ils dans ce monde sain, sans rétro-éclairage et sans images bruissantes ? Je ne vous jetterai pas la pierre, n’ayez crainte… Mais je suis navrée de vous décevoir car tous ces écrans entourant les enfants sont bien prescrits par… nous, les adultes consentants. Il faut tout de même leur faire plaisir, à ces petits !
Alors que fait Tatie ? Elle offre une DS. Que fait Mamie ? Elle achète une tablette. Que faisons-nous ? Nous remplissons nos hottes de Noël de mini tab, de cartouches de jeux, de DVD, de jouets connectés et de toute sorte d’autres inventions écranesques.

Dans mon rêve : poésie et images combinatoires

Dans mon rêve : poésie et images combinatoires

De surcroît, nos enfants nous regardent, nous observent, nous scannent, sans que nous n’en prenions conscience. Ils voient nos portables vissés à nos oreilles, nos mains bloqués par les SMS envoyés à nos amis, notre agacement quand nous avons oublié le GPS. Ils nous voient remercier nos écrans-mémoires, râler contre nos écrans-assistants, nous endormir avec nos écrans-doudous.
Alors si un jour votre enfants vous dit en rentrant le soir : « Maman, j’ai bien appris aujourd’hui, ça s’est imprimé dans l’Internet de mon cerveau ! » ne prenez pas peur, ne vous en voulez pas. Vous, nous, sommes de bons parents car vous, nous, souhaitons accompagner nos enfants. Le maître mot est lancé ;-).

 

Rêvons d’un autre monde

La bibliothèque de Bleu de toi de Cotcotcot-apps

La bibliothèque de Bleu de toi de Cotcotcot-apps

Pour vous détendre, je  vous prescris aussitôt une promenade dans un autre monde. Il va juste falloir oser franchir la porte interdite, celle d’Alice, la petite porte qui vous mènera vers l’offre merveilleuse et méconnue du livre numérique Jeunesse. Car il existe bien ce livre là, issu d’éditeurs de qualité, récemment arrivés et follement innovants, faisant travailler des auteurs et des illustrateurs, créant des albums et des ouvrages beaux et intelligents. 

Si vous acceptez d’entrer dans le jardin d’Alice, vous trouverez des tablettes mais aussi du papier. Il n’y a pas de guerre par ici, juste des passionnés du livre, qu’elle que soit sa forme, des amoureux qui travaillent d’ailleurs souvent l’association entre le tangible et l’écran. 

 

Allez, viens, je t’emmène !

Conte du haut de mon crâne de La souris qui raconte

Conte du haut de mon crâne de La souris qui raconte

Allez, venez, je vous emmène ! Car il y a bien une chose qu’il vous faut savoir sur le livre numérique Jeunesse : il faut l’expérimenter, vivre les émotions par vous même, avant de les partager avec votre enfant.
Vous allez rire et enquêter avec SOS dino en détresse d’Audois et Alleuil.
Vous serez emportés par la poésie de Dans mon rêve d’eToiles éditions.
Vous vivrez de grands bonheurs et de grandes douleurs dans Conte du haut de mon crâne de La souris qui raconte.
Vous vous perdrez avec bonheur dans Quelles couleurs adapté par Tralalère.
Vous vibrerez bien sûr aux aventures merveilleuses du pionnier Morris Lessmore de Monbot Studios.
Vous deviendrez le génie de Pipo le lutin de Slimcricket.
Quelles couleursVous savourerez doucement Bleu de toi de Cotcotcot-apps.
Ou vous revivrez différemment l’histoire du petit chaperon rouge grâce à LilRed de Brian Main.

Et là vous comprendrez sûrement. Que ces nouveaux éditeurs ont du talent. Vous commencerez à apercevoir la réalité de l’offre culturelle jeunesse sur tablettes, composée de livres, de documentaire, de premières lectures, d’histoires suivies et d’Ovnis merveilleux. Dans le livre de la Souris Grise, qui présente les 120 applications les plus pertinentes du moment, nous parlons de ces artisans du numériques, créateurs fous parfois de s’engager dans des créations superbes et risquées.

 

Vive le livre numérique Jeunesse !

SOS Dino en détresse d'Audois et Alleuil

SOS Dino en détresse d’Audois et Alleuil

Heureusement qu’ils sont là pour que nos enfants lisent ! Et ce n’est pas juste une prise de position personnelle. Dans l’étude que nous avons mené sur 800 foyers équipés de tablettes, la seconde activité pratiquée par les enfant sur la tablette c’est …. l’éveil ou l’éducation.
L’écran ne sert pas qu’à jouer bêtement – le bêtement étant régulièrement induit dans le mot écran- il sert à jouer superbement mais il sert aussi à apprendre, à lire, découvrir, à rêver, à partager et à se cultiver. La communauté grandissante des lecteurs de la Souris Grise ne dira pas le contraire. Ni les bibliothécaires que nous rencontrons régulièrement au cours de nos formations, enchantés de découvrir d’autres dimensions du livre.
Avec l’accompagnement des parents et des adultes, le grand méchant écran devient un compagnon de la lecture et de la littérature.

A l'école, A la maison, En bibliothèque, Numérique familial, Souris analytique

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

7 commentaires to “Le grand méchant écran et le livre de Jeunesse”

  1. Lecture | Pearltrees says:

    [...] de seconde main m’a permis de raffiner cette vision. Et, il y a les autres. A suivre, donc. Le grand méchant écran et le livre de Jeunesse. Résumé pour les pressés : C’est le salon du livre de jeunesse de Montreuil en ce moment. [...]

  2. Des livres numériques Abracadabra qui jouent de l'écran et de la page - La Souris Grise says:

    [...] Le livre numérique Jeunesse n’en est qu’au début de ses expérimentations. C’est un bébé de quelques années d’âge mais qui nous prouve en permanence son dynamisme créatif. Vous en doutiez peut-être ? [...]

  3. Le livre jeunesse joue encore à cache-cache avec le numérique | CAPSULE says:

    [...] numériques sont tout de même là et entourent les enfants, La Souris Grise , dans son article Le grand méchant écran et le livre jeunesse invite donc les parents à accompagner les jeunes dans la découverte de cette forme de lecture en [...]

  4. Publication NumériqueLe livre jeunesse joue encore à cache-cache avec le numérique - Publication Numérique says:

    [...] numériques sont tout de même là et entourent les enfants, La Souris Grise , dans son article Le grand méchant écran et le livre jeunesse invite donc les parents à accompagner les jeunes dans la découverte de cette forme de lecture en [...]

  5. Jacqueline valard says:

    Merci pour cet article.
    Je suis toujours surprise de voir un fossé entre trois grands types : les « découvreurs, testeurs, enthousiastes » ceux qui cherchent le meilleurs,
    ceux sont dans un refus catégorique, ou,
    Ceux qui sont dans je laisse faire du moment que c’est gratuit, sans tri.
    Cordialement

  6. Le grand méchant écran et le livr... says:

    [...] L'opposition entre lecture et écrans n'a plus cours. Il suffit de regarder les pionniers du livre numérique Jeunesse pour s'en rendre compte. Venez voir !  [...]

  7. Le grand méchant écran et le livr... says:

    [...] La Souris Grise est le guide des meilleures applications iPhone iPad et Android pour les enfants de 18 mois à 12 ans. Résumé pour les pressés : C’est le salon du livre de jeunesse de Montreuil en ce moment.  [...]

Donnez votre avis