Le marchand de sable : un livre innovant et une belle réalisation !

sept 07, 2012 4 commentaires par
 
Article paru le 07/09/2012
Résumé pour les pressés : Le marchand de sable, livre numérique pour iPad, dénote par son originalité. Passages d’écrans, belles illustrations et animations légères sont ses points forts. Une belle réalisation à découvrir.
Age idéal : 3/7 ans. Support : iPad. Prix : 3,99 € 
 

 

Voyage visuel et animé

 

Le marchand de sable, premier livre-appli de la nouvelle société HocusBookus, raconte l’aventure nocturne d’un petit garçon apeuré par le noir. Entraîné par un hibou bienveillant, il se promène dans la nuit, rencontre étoiles, lune ou nuages, révèle des ombres faussement inquiétantes ou dérange des grenouilles endormies.

Avant toute chose, bravo à  Cyril Jedor, l’illustrateur ! Les ambiances visuelles sont superbes.  Dans des couleurs violine, verte et jaune, bleu profond, rouge feu ou encore rosé, chaque écran constitue un tableau fort agréable à l’oeil.

Des animations également bien conçues ponctuent la découverte : on fait virevolter les lucioles, on répand le sable du marchand de sable, ou bien encore on vole parmi les étoiles. C’est une jolie manière de participer activement à l’histoire.

 

La fin du rectangle de la page

 

Un passage d’écran original : on « efface » du doigt la scène pour poursuivre l’histoire et découvrir le tableau suivant.

Tout ceci est superbe mais ce qui m’a vraiment marqué dans ce livre numérique c’est l’innovation au niveau des liaisons d’écrans.

Version papier, la page du livre n’a pas d’autre solution que d’être tournée pour que l’histoire se poursuive. Les auteurs jeunesse cherchent souvent à sortir du rectangle de la page en la repliant, en la perçant de fenêtres ou en la dépliant en pop up. Mais ils ne peuvent pas supprimer le tourné de page.

Sur écran, une liberté nouvelle s’offre à eux : l’infini est potentiellement possible !

 

Théâtre numérique

 

Pourtant, rares sont les applis qui mènent des expériences nouvelles. Le marchand de sable lui a réussi à ne pas imposer à chaque écran le tourné. Il s’inspire plus je trouve des techniques de théâtre que d’animation visuelle et ça se marie très bien avec le concept du livre.

Le décor de lui même se met à glisser, comme lors d’une pièce de théâtre, pour laisser place à celui de la scène suivante.

Par exemple, on passe de la « page » brune de la sorcière – en réalité l’ombre d’un écureuil dans un arbre – à la « page » bleue des grenouilles en « effaçant » la première scène au doigt.

A un autre moment, le fond de scène se met à glisser vers la gauche pour laisser place au décor suivant. Ailleurs, vous allez voir la scène changer de sens, monter vers le ciel pour rejoindre les étoiles. Je ne vous les décris pas tous les effets car c’est un vrai plaisir de les découvrir au fil de l’histoire.

 

De la lenteur

 

Le marchand de sable est ainsi une très belle réalisation  qui participe pleinement à l’exploration du livre numérique jeunesse.

Bien sûr, tout ne m’a pas totalement convaincu. L’histoire impose trop sa lenteur : par exemple, au début, il faut attendre que la voix du narrateur ait fini de parler pour pouvoir tapoter la boîte à musique, puis attendre la fin de la mélodie pour que l’écran suivant se lance. Ce n’est en rien gênant à la première lecture, au contraire même, mais à la relecture, on peut avoir envie d’aller plus vite ou d’explorer plus librement l’appli.

Par ailleurs, il manque un peu de travail sur la voix française du narrateur dont on entend les défauts. Enfin, une voix indique régulièrement ce qu’il faut faire : « et si tu touchais la lune ? Et si tu tournais la page ? » Je ne suis pas sûre qu’elle était nécessaire. La découverte en tâtonnant est parfois bien plus magique.

 

Ambiances sonores

 

Ah dernière chose, j’allais oublié une autre raison de découvrir ce livre !

L’ambiance sonore vaut le détour : à chaque écran sa couleur et sa musique – sauf le ricanement artificiel de la sorcière mais vous allez encore me dire que je pinaille :).

Le sommaire est accessible en tournant une molette en bas d’écran. Les scènes s’affichent en arc de cercles.

Par contre, mettez votre tablette en mode Wifi si votre enfant consulte seul cette appli.

Le  sommaire et les options sont présentés de manière très originale sous forme de molette – enfin un format de sommaire différent ! Cependant, on peut facilement avec la molette, rejoindre en un seul tapoté la page Facebook ou le formulaire de contact de l’éditeur. Un espace dédié aux parents aurait été plus indiqué.

Allez zou, j’arrête d’en dire trop : bonne découverte ! Si vous testez cette appli, venez dire ce que vous en avez pensé et si vous avez apprécié le dernier écran ;-)

 

Le marchand de sable

Prix : 3,99 €
Taille : 155 Mo
Support : iPad ( au minimum IOS 4.3)
Langues : Français, Anglais
Éditeur : Hocusbookus
Télécharger cette appli

 

< 5 €, 3/6 ans, 6/8 ans, Anglais, Apple, En bibliothèque, Français, Histoires pré-lecteurs, iPad, Lire et Ecrire

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût

4 commentaires to “Le marchand de sable : un livre innovant et une belle réalisation !”

  1. Carré says:

    Si j’avais connu cette application quand j’avais 5 ans, (j’en ai 70) je n’aurais pas eu peur de descendre à la cave avec mon grand père pour y chercher des pommes de terre. Aujourd’hui, mon petit fils me demande de lui « raconter » l’histoire du petit garçon qui avait peur du noir…et maintenant, il me demande lui-même d’éteindre la lumière.

  2. Le marchand de sable est à la Une du Happy Appli du 21 septembre says:

    [...] Ce bel ouvrage numérique invente tout en douceur une autre approche de la narration grâce à un travail intéressant sur les transitions de pages. Pour relire l’article de La Souris sur cette appli, venez-donc cliquer par ici. [...]

  3. Céline de Apprendre à l'air libre says:

    Attention ! Site génial ! J’instruis mes enfants à domicile et je viens régulièrement ici faire mon marché pour découvrir de nouvelles manières ludiques de développer les connaissances de mes enfants. Je n’ai JAMAIS été décue, parce que les critiques sont toujours très objectives. Merci et bravo et continuez !

Donnez votre avis