Les 3 Histoires de lapin : un livre de Soledad Bravi à savourer sur iPad

Jan 08, 2011 3 commentaires par
 
Dernière mise à jour : février 2017
Résumé pour les pressés :
Un lapin rêveur adepte de l’école buissonnière va rencontrer, en fonction du choix de l’enfant, un dragon, une princesse ou un loup. Et chacune de ces rencontres, à sa manière, va l’amener à faire le choix très utile d’aller en classe. Cet album numérique est une très belle réussite.
Age idéal : 2/6 ans
Support : Apple
Prix : 0,99€
A télécharger ici sur l’Apple Store 

 

Ben pourquoi ?

J’ai eu le plaisir en décembre 2010 de faire partie du jury de la Pépite numérique de Montreuil – les Pépites sont les prix du salon – et aussi celui d’animer une table ronde avec les trois finalistes, dont Europa-Apps l’éditeur de ces histoires de lapin. 
Face à un public d’adultes, Les Histoires de lapin ont fonctionné à merveille : comme avec le jury, le visionnage du dialogue entre un mignon petit lapin et un bébé dragon a provoqué sourires et rires rentrés – entre professionnels, il n’est pas de bon ton de rire franchement à une histoire destinée aux tout petits.
Le « Ben pourquoi ?» répété du dragon à la voix nasillarde avait déjà fait craquer le jury… il a de nouveau séduit les enseignants et bibliothécaires présents au salon. Et oui, la force de cette appli ne réside pas forcément dans les animations, très légères. Ni dans les jeux,  discrets.
Non, la force vient du texte, de l’humour et du visuel de Soledad Bravi. Ainsi que des voix de lecture de l’album. On retrouve d’ailleurs les mêmes ingrédients de réussite que dans la collection Même pas peur de GoodbyePaper : texte, voix et visuels sont au diapason et le support est vite oublié au profit d’une petite histoire qui nous embarque, douce, drôle et belle.

La plume de Soledad Bravi

Là, il s’agit du destin d’un lapin, dont l’enfant choisit au départ la couleur – cela personnalise joliment l’histoire.
Ce lapin rêveur adepte de l’école buissonnière va rencontrer, en fonction du choix de l’enfant, un dragon, une princesse ou un loup. Et chacune de ces rencontres, à sa manière, va l’amener à faire le choix très utile d’aller en classe.
Sous la salve des questions du bébé dragon, face aux demandes de jeux intempestives d’une princesse avide d’amitié ou devant l’exigence d’un loup ennuyé, le lapin va finir par filer à l’école pour parer aux attentes de son interlocuteur.
Tout d’abord, il faut le dire, c’est tout simplement beau. Soledad Bravi signe toutes les illustrations et textes et on se laisse porter par son crayon et sa plume. Et puis, le texte, inséré dans l’image et sous forme de bulles, refuse les clichés sans tomber non plus dans les anti-personnages : le grand méchant loup est trop seul pour être vraiment méchant, le dragon trop petit pour comprendre qu’il peut faire mal et la princesse trop décidée pour être nunuche.
La collection s’appelle Histoires à jouer. On voit ainsi régulièrement apparaître en haut de l’écran une petite main. En tapotant dessus, des jeux  simples d’accompagnement du texte sont proposés à l’enfant : refaire le dialogue en se bouchant le nez, chanter une chanson ou mettre le ton. A vrai dire, je préfère une lecture sans les jeux : vous verrez d’ailleurs que les enfants auront très envie de savoir ce qui va se passer. C’est à la seconde lecture que les jeux prennent plus leur sens. D’ailleurs, cette appli a été complétée d’une seconde, de jeux uniquement, Les jeux de lapins, que vous trouverez ici à 1,99€ pour iPhone ou iPad.

Start up et édition : début d’un nouveau monde

Bravo à Europa-Apps pour cette première application de qualité. Cette jeune société, fondée par des expérimentés du Web, affirme sa volonté d’être une start up. Elle se définit comme une maison d’édition innovante. Voilà une nouvelle preuve de l’explosion des barrières à laquelle nous avons la chance d’assister : les mots de start up entrant dans le langage très feutré de l’édition… Le blougi boulga des mondes du jeu vidéo, du Web, de la diffusion audiovisuelle, de l’animation et du papier a vraiment démarré. Pour l’instant, on ne ressent que de petites secousses… pour l’instant. Numériquement vôtre !

Les 3 histoires de lapin

< 3 €, + 18 mois, 3/6 ans, En bibliothèque, Français, Histoires pré-lecteurs, iPad, iPhone, Lire et Ecrire

Cet article a été écrit par :

Une souris à l’affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

3 commentaires to “Les 3 Histoires de lapin : un livre de Soledad Bravi à savourer sur iPad”

  1. Lapin bricoleur, super-héros, d'Alice ou mathématicien : une sélection de 18 mois à 14 ans - La Souris Grise says:

    […] de l’enfant, un dragon, une princesse ou un loup. Les 3 histoires de lapin de Soledad Bravi n’ont pas pris une ride. Une application […]

  2. Petits sous mis bout à bout pour grands projets d'applis jolies - La Souris Grise says:

    […] ne sait pas se taire par Europa Apps. L’éditeur  des fameuses histoires et jeux de lapins a publié récemment une application de jeux aux illustrations remarquées, signées par Virginie […]

  3. Sélection d'applis spécial Pâques ! - La Souris Grise says:

    […] Vous pouvez vous tourner sans hésiter vers les indémodables 3 Histoires de lapin de Soledad Bravi, qui fonctionnent toujours à merveille, pour iPhone et […]