Lightbot ou le code pas à pas : une idée lumineuse !

Juin 08, 2015 11 commentaires par

Résumé pour les pressés :
Le code informatique, c’est pas automatique ! Lightbot le prouve : voici une autre application de pré-apprentissage du code, bien conçue et agréable à jouer. Les enfants planifieront les déplacements et les actions d’un robot ou d’une robote. Et les parents apprécieront également l’exercice, en duo avec leurs enfants et même en solo.
Age idéal : à partir de 5 ans pour la version Junior, à partir de 8/9 ans pour la version classique.
Support: Android, Apple, Windows, Amazon, Web.
Prix : variable en fonction des stores, de l’ordre  3€ à 5€. 

Lightbot
A télécharger par ici sur l’Apple Store (2,99€)
A télécharger par là sur le Google Play (3,16€)
 A télécharger ici sur l’App-shop d’Amazon (2,20€)
A télécharger par ce côté là sur le Windows Store (4,99€)
A télécharger de l’autre côté sur le Mac Store (4,99€)
Lightbot Junior : Lightbot Jr 4+ Coding Puzzles 
A télécharger par ici sur l’Apple Store (2,99€)
A télécharger de ce côté sur le Google Play (2,99€)
A télécharger par là sur l’App-shop d’Amazon (2,21€)
Pack des deux versions, Junior et Classique sur l’Apple Store :
A télécharger par là (4,99€)
Version gratuite et réduite : Lightbot One hour coding
A télécharger par ici sur l’Apple Store
A télécarger de ce côté sur le Google Play

 

Pas informatiques

Lightbot 1Il y a Fix the Factory pour une première expérience, Scratch Junior ou Hopscotch pour du pré-coding plus élaboré. Il y a aussi le site CodeAcademy pour le vrai apprentissage des langages informatiques.

Et puis il y a Lightbot, un entre-deux bien pensé qui permet de se familiariser aux premiers principes de la programmation informatique.  Ce jeu, créé par Danny Yaroslavski, existait online avant les tablettes puis a été adapté aux supports mobiles.
Comment ça marche ?

Lightbot 4

Comme dans Fix The Factory, il va falloir prévoir les mouvements d’un petit robot composé de ronds et d’ovales et doté une antenne sur la tête. Robot ou robote d’ailleurs car on choisit en page d’accueil le personnage que l’on préfère – la robote est munie d’un trait supplémentaire pour signifier des cils et se pare d’une couleur rosée au lieu de grisée.
Robot et robote se déplacent sur un damier parsemé de cases bleues et grises dans une ambiance graphique simplissime. Leur mission consiste à allumer toutes les cases bleues de l’échiquier. Il va donc falloir prévoir leurs mouvements et actions.

 

Robot ou robote

Lightbot 6Une flèche pour avancer, une ampoule pour allumer, un tourbillon pour sauter, une flèche arquée pour tourner et en fin de jeu un pinceau de couleur pour attribuer des actions spécifiques en fonction de la couleur du personnage : voici les commandes proposées aux enfants.
Les joueurs  vont aller choisir en bas de page les commandes adéquates et les placer sur la droite de l’écran dans les espaces dédiés à la programmation. Au départ, on est guidé bien sûr puis la difficulté croît progressivement. Dans le premier niveau on se familiarise avec le principe qui consiste à choisir les actions et les placer à la suite les uns des autres pour créer le mouvement dans l’écran de droite baptisé Main, principal.

 

Actions et boucles

Dès le second niveau, on joue avec deux écrans de programmation : le premier permet de programmer une série d’actions qui prendra le nom de  P1;  le second, Main, regroupe toutes les actions dont les actions P1.

Lightbot 3

Cela permet d’élargir le nombre de commandes et de programmer des séries d’actions plus longues.
Dans le troisième niveau, on se rend compte que certaines commandes, comme l’ampoule, peuvent servir à plusieurs actions en fonction du contexte dans lequel se trouve notre robot ou robote. Cela rajoute une dimension supplémentaire.

Et dans le quatrième niveau, on se met à utiliser des boucles d’actions et à combiner plusieurs séries de mouvements pour atteindre l’objectif.  Cela se complique alors nettement. Un dernier niveau met aussi au défi le joueur de résoudre 7 casse-tête codés.

 

Classique ou Junior

L’ensemble est progressif et amusant. Et réellement instructif, bien plus que dans Fix the Factory qui est moins élaboré et plus robotique dans son style.

Lightbot 5

Une musique un peu entêtante tourne pendant le jeu mais on peut la couper à tout instant. L’application enfin est en français, la traduction n’est pas excellente mais on comprend fort bien tout de même. Réservez cete version à des enfants à partir de 9 ans.

Pour les plus jeunes, il exsite une seconde version de  Lightbot, Lightbot Junior, destinée aux enfants à partir de 5 ans. Celle-ci bizarrement n’est qu’en anglais mais elle fonctionne exactement de la même manière que la première – avec un niveau de difficulté moindre.
Enfin, vous pouvez faire un premier test de Lightbot grâce aux versions gratuites raccourcies de l’application, elles donnent une trés bonne idée de l’appli. A vos claviers et damiers ! Et merci à Antoinette de m’avoir fait découvir Lightbot.

 

LightBot
A télécharger par ici sur l’Apple Store (2,99€)
A télécharger par là sur le Google Play (2,99€)
 A télécharger ici sur l’App-shop d’Amazon (2,20€)
A télécharger par ce côté là sur le Winfows Store (4,99€)
A télécharger de l’autre côté sur le Mac Store (4,99€)
LightBot Junior : Lightbot Jr 4+ Coding Puzzles
A télécharger par ici sur l’Apple Store (2,99€)
A télécharger de ce côté sur le Google Play (2,99€)
A télécharger par là sur l’App-shop d’Amazon (2,21€)
Pack des deux versions, Junior et Classique sur l’Apple Store :
A télécharger par là (4,99€)
Version gratuite et réduite : Lightbot One hour coding
A télécharger par ici sur l’Apple Store
A télécarger de ce côté sur le Google Play
Editeur : 
Lightbot Inc
< 3 €, 6/8 ans, 8/12 ans, A l'école, A la maison, Amazon, Amazon, Android, Anglais, Apple, En bibliothèque, Français, Google Play, iPad, iPhone, Jeux, Maths et Logique, Numérique familial, Windows 8

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.
Les commentaires sont fermés