Ma maison de poupées ou My PlayHome : jouer, imiter, expérimenter

mai 09, 2012 13 commentaires par
 
Dernière mise à jour: fevrier 2015
Résumé pour les pressés
Cette maison de poupées digitale permet aux enfants de jouer librement avec la fratrie ou famille de son choix. Dans chaque pièce de My PlayHome, on peut interagir avec les objets et les personnages, préparer le repas, dormir, jouer dans la chambre ou dehors.
Âge idéal : à partir de 2 ans. Support : Apple et Android , Amazon et Windows. 
A télécharger ici sur l’Apple Store (3,99€)
A télécharger par là sur le Google Play (3,25€)
A télécharger par ici sur l’App-shop d’Amazon (2,62€)
A télécharger de ce côté sur le Windows Store (2,49€)
 
 

 Expérimentation

 

« Je veux sortir dans le jardin ! Tu viens m’aider ? Ah attends, attends, j’enlève la poêle du feu ! » Oui, vous aurez droit à ce genre de dialogue étonnant de la part de vos enfants si vous craquez pour Ma maison de poupées, My PlayHome.

Cette application est une vraie maison digitale et fonctionne comme un jeu d’imitation et d’expérimentation.

Cinq écrans différents reproduisent les lieux clés de la maison : le salon, la cuisine, la chambre des enfants et des parents, la salle de bains et le jardin. Cette maison miniature était habitée au départ par une famille type, les parents et les 3 enfants, une petite fille, un petit garçon et un bébé. Un cadre très traditionnel dans lequel les tout petits aiment à se projeter. Depuis la dernière version de l’appli, on peut composer sa famille comme on l’entend et placer dans sa maison des poupées blanches, noires ou asiatiques.

 

 

Vive le jeu libre !

 

Les personnages, non articulés au niveau des bras et jambes, sont placés en haut à droite de chaque pièce : l’enfant fait glisser ceux qu’il souhaite dans la pièce et commence à jouer.

Presque tout est possible dans cette maison de poupée : éteindre, allumer, préparer le petit dej dans la cuisine, faire du trampoline dehors, prendre une douche, jouer avec les cubes, faire des bulles ou se déguiser.

Les enfants peuvent y passer du temps … beaucoup de temps !

Ils sont fascinés par cette appli car elle est, contrairement à de nombreuses autres, un simple support à leur jeu. Rien ne leur ai dicté, ils font ce qu’ils veulent avec leurs personnages et s’en emparent à leur guise, comme ils le font avec leurs maisons et figurines réelles.

 

Imitation +

 

Alors pourquoi leur proposer la version digitale diront les détracteurs des applis Enfant ?

Ce qui est très intéressant c’est le côté réel de l’expérimentation, apporté par le tactile et la sonorisation : le jeune enfant met en route la machine à laver le linge, agit sur la chaîne de CD en choisissant sa musique préférée, fait faire des bulles de savon aux enfants ou arrose les plantes.

Cela ajoute une dimension supplémentaire au jeu d’imitation.

 

Petite vie en bocal


Très vite vous verrez que, comme dans la vraie vie, le bazar va s’installer !
Si on a placé une brosse à dent ou un ballon dans la main d’un personnage et que l’on change de pièce, il garde son objet avec lui. Alors la maison va commencer à vivre comme une vraie !

A tel point que sur la page d’accueil, un bouton vous permet à chaque réouverture de ranger votre maison, pour replacer les objets dans les bonnes pièces.

Cette application a été conçue pour les plus jeunes, à partir de 2/3 ans. Mais étrangement même les plus grands, filles et garçons bien sûr, seront attirés : vous verrez que jusqu’à 10 ans, les enfants prendront plaisir à manipuler cette petite vie en bocal.

Ah et cette fois c’est pour tout le monde, tous les possesseurs de smartphones ou tablettes, Android Apple  et Windows ! 

 

PS : l’éditeur a ensuite publié une seconde application dans la même veine, My Play Home Stores. Puis une troisième, particulièrement réussie, My PlayHome School.

 

 

My PlayHome

< 3 €, < 5 €, + 18 mois, 3/6 ans, 6/8 ans, A partager, Allemand, Amazon, Android, Anglais, Apple, Espagnol, Finnois, Français, iPad, iPhone, Italien, Jeux, Portugais, Universelle : sans écrit, Windows 8

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

13 commentaires to “Ma maison de poupées ou My PlayHome : jouer, imiter, expérimenter”

  1. My PlayHome School : une école pour jouer et imiter librement - La Souris Grise says:

    [...] Résumé pour les pressés : Après la maison et la marchande, voici l’école! Le bel univers de My PlayHome se poursuit d’années en [...]

  2. My PlayHome Stores : après la maison de poupées, le marchand et la marchande - La Souris Grise says:

    [...] connaissez peut-être déjà la maison de poupée, My PlayHome, une bien jolie maison digitale qui permet de faire vivre à sa guise une série de personnages. [...]

  3. Magali says:

    Cette appli est géniale!
    A présent, la chambre des parents existe, et il y a même un dressing! On sait aussi sortir dans la rue, à l’extérieur de la maison.
    De plus, tout récemment, j’ai découvert My Playhome Stores, je l’ai directement achetée vu le succès de My Playhome, et ma fille est fan également de cette 2e application qui est super bien faite!!!

  4. Retour d'Afrique : rencontres numériques et choc éducatif - La Souris Grise says:

    [...] de séance néanmoins,  j’ai demandé à la petite de venir elle aussi et j’ai ouvert la maison de poupée pour qu’elle joue à sa guise. Mais les grandes filles en ont été presque choquées : elle [...]

  5. Raffaela says:

    La preuve,j’ai 11 ans et j’adore cette application!! Je trouve toujours quelque chose a faire!!

  6. L'avis de La Souris Grise sur le jeu Pango Playground pour iPad iPhone ou Android says:

    [...] est une application d’exploration libre, au même titre par exemple que la maison de poupée. Elle ouvre de nouvelles possibilités à la mascotte Pango qui se fond à merveille dans cet [...]

  7. Sélection d’applis pour les vacances says:

    [...] La Souris a détaillé MyPlayHome. [...]

  8. Jacqueline says:

    Et voilà la chambre des parents est arrivée ! Il est cocasse de voir dans l’armoire 3 chapeaux et 3 colliers à priori de « dame », c’est l’art de tomber dans des clichés et de les graver dans l’inconscient !
    Bonne journée

    • Laure says:

      C’est vrai que c’est armoire est bizarrement remplie car il n’y a que des chapeaux et colliers de dame ! Dans la chambre des enfants, ce sont aussi les chapeaux qui sont à l’honneur mais on trouve de tout et pour tout le monde.

  9. Sonia says:

    Très bonne application. Mais la chambre des parents manque vraiment !!!
    Il serait aussi sympa de trouver un biberon pour le bébé qui n’a rien a manger et peut être des tenues interchangeable dans les armoire pour ces habitants.
    En tout cas ma file de 4 ans à vraiment apprécié. Elle a juste cherché plusieurs fois à mettre au lit les parents :(

    • Laure says:

      Cette chambre manquante des parents est un vrai souci ! Une autre lectrice nous l’avait rapporté. Et c’est vrai que c’est un peu bizarre de donner de la pizza au bébé !

  10. Jacqueline says:

    L’appli s’est enrichie en personnages, c’est bien. Il manque toujours la chambre des parents pour faire dormir tout le monde le soir !

Donnez votre avis