Moomin le troll s’aventure sur les tablettes et liseuses

Jan 30, 2015 Commentaires fermés sur Moomin le troll s’aventure sur les tablettes et liseuses par

 

Résumé pour les pressés :
Les Moumines ou Moomins constituent un drôle de phénomène. Les drôles de personnages de l’auteure et illustratrice Tove Jansson, à l’honneur du festival 2015 de la BD d’Angoulême, existent sous plusieurs formes dans vos tablettes.
Romans, BD, album ou jeu : récit d’une quête numérique des Moomins. 
 

La vallée des Moomins

Moomin 8Les Moomins sont uniques. Peut-être ne connaissez-vous pas encore ces étranges personnages, tout de blanc, bedonnant, étrangement humains, qui vivent dans la vallée des Moomins ? Papa Moomin est doté d’un chapeau haut de forme, Maman Moomin est réputée pour son éternel dévouement et leur fils, Moomin le troll, se retrouve toujours au centre de l’aventure.

Quand on croise le chemin des Moomins, on se laisse vite prendre par leur drôle d’univers. La famille Moomin est entourée de créatures étonnantes, les hatifnattes aux allures de tiges de champignons qui sont toujours en groupe et qui deviennent électriques en cas d’orage. Le Renaclerican, personnage solitaire doté d’un harmonica et d’un vieux chapeau vert. Mademoiselle Snork, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Moomin excepté sa frange blonde, Sniff le petit animal, mi renard, mi souris ou Zotte et Zezette qui se promène avec leur immense valise.

 

Monde magique

Cet univers est trés humain dans le sens où chaque personnage a ses qualités et ses défauts. Et s’il peut sembler enfantin – à partir de 8/9 ans pour les romans – il ensorcèle nombre d’adultes.

Moomin 1

J’ai des souvenirs d’enfance merveilleux mais aussi terribles des Moomins avec le Grok qui représente tout ce qui peut faire peur et des ambiances bien plus sombres qu’elles n’y paraissent à première vue.
Les Moomins ont été créé par la finlandaise Tove Jansson en 1945 avec un premier roman, Moomin et la grande inondation, inspirée par Jules Vernes selon l’auteure. Auteure et illustratrice, elle va rapidement transposer les Moomins en BD. C’est ainsi qu’a démarré l’histoire des Moomins, qui existent maintenant également sous forme de séries d’animation et qui sont devenus au fil des années une institution dans les pays scandinaves.

Le festival de BD d’Angoulême leur consacre cette année une grande exposition, Le monde magique des Moomins. Une belle occasion pour faire le point sur la présence numérique des Moomins.

 

Albums et BD numériques

Moomin 3Tout d’abord, pour découvrir les Moomins, Neolibris en co-édition avec Le petit lézard – qui édite en papier les traductions françaises des Moomins – propose depuis hier huit titres en français des Moomins en numérique à 5,99€ chacun, 4 BD et 4 romans illustrés.
Il s’agit de versions non enrichies : on retrouve le même texte illustré et les mêmes planches de BD présentées classiquement en pleine page sans autre animation.
Il existe ainsi désormais en version numérique le premier opus des Moomins, Moomin et la grande inondation un roman illustré pour les tablettes Apple sur l’iBookstore, pour les liseuses Kindle sur Amazon et pour les liseuses Kobo.
Moomin 2Les trois autres romans sont Les mémoires de Papa Moomin (iBookstore), La comète arrive (iBookstore) et Le chapeau de magicien (iBookstore).
En BD, les deux éditeurs ont choisir de publier Moomin et les brigands (iBookstore) , Moomin et la mer (iBookstore), Moomin et la comète (iBookstore) et Papa Moomin et les espions (iBookstore).
Je vous ai indiqué les liens vers l’iBookstore pour simplifier mais la plupart des titres existent aussi en version Kindle et Kobo.

 

Mymble et Little My

Moomin 4Quid des Moomins sur les magasins d’application ? Quelques applis existent. Les fans et anglophones apprécieront sûrement le portage sur tablette de l’album papier Moomin, Mymble and Little My par Spinfy, dans lequel Moomin, parti chercher du lait, va aider Mymble à retrouver sa soeur perdue. Les superbes illustrations de l’album ont été animées sans excés. A chaque page, des animaux ou personnages réagissent à nos tapotés. Et le tout est porté par une sonorisation d’ambiance légère. Cette application, Apple uniquement, sortie il y a deux ans, manque d’un sommaire pour naviguer à l’envie dans l’album. Mais elle est fidèle à l’ambiance Moomin.  Vous pouvez la trouver sur l’Appstore à 8,99€. En voici une présentation ci dessous par l’éditeur :

 

Costumes de Moomin

Moomin 6Dans un genre trés différent, sous forme ludique, les parents Apple et Droid trouveront une autre application, gratuite, issue du du même éditeur, La soirée costumée des Moomins, ou la dénommée une fois sur votre tablette Pukuleikki.  Moomin ou Mademoiselle Zork au choix apparraissent devant un décor de theâtre – que l’on peut changer en le faisant glisser du doigt.

Et l’enfant les habille comme bon lui semble. Une fois ses choix réalisés, le petit joueur demande à Sniff de prendre une photo et se constitue une galerie de portraits. C’est bien fait, même si les liens vers un achat in-app et les sites web et réseaux sociaux de l’éditeur, n’ont pas été protégé sur la page d’acceuil. Et cette application se destine à tous les âges.
Voici ce que cela donne en vidéo (issue de l’éditeur) :

 Belles découvertes à tous !

 

3/6 ans, 6/8 ans, 8/12 ans, Amazon, Android, Anglais, Apple, Applis, E-pub, En bibliothèque, Français, Google Play, iPad, iPhone, Jeux, Lecteurs confirmés, Lire et Ecrire

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.
Les commentaires sont fermés