Swap Tales Léon : un album-jeu pour s’amuser à lire

Déc 02, 2016 1 commentaire par

 

Résumé pour les pressés :
Swap Tales Léon propose aux enfants une aventure sous forme d’album à jouer. En choisissant des zones de l’illustration, les enfants pourront changer le sens du texte de la page et avancer dans l’histoire. Un jeu à proposer aux apprentis lecteurs – avec de l’aide pour les plus jeunes, les énigmes étant parfois adaptées à des enfants de 8/10 ans – ou aux apprenants en langues étrangères (Allemand, Anglais, Espagnol et Italien) de fin de primaire et début de collège.
Par : Laure Plume
 

 

 

Une partie de lecture

En ouvrant Swap Tales Léon, on s’attend à la lecture d’un album jeunesse : une couverture rectangulaire de livre, calquée du livre papier, est représentée en page d’accueil.

Swap Tales Léon 2

Pourtant, c’est une « nouvelle partie » qui nous est proposée, dotée de deux modes au choix, à un ou deux joueurs.

Sur la première page apparaît Léon, un petit garçon qui ne souhaite qu’une seule chose : grandir rapidement. Mais dès la seconde page, le jeu démarre. Tandis que l’on touche du doigt certaines zones de l’image, les mots correspondant dans le texte placé au-dessus de l’illustration, apparaissent surlignés. « Exigeant », un attribut du Papa de Léon, « fatigante » une qualification de la Maman et « rigolo », une dénomination du travail des parents se mettent en gras et deviennent mobiles.

 

Combinaisons de textes et d’images

Swap Tales Léon 1Du bout du doigt, on fait alors glisser les mots pour les placer ailleurs dans le texte. La Maman peut ainsi passer de fatigante à rigolote ou le Papa d’exigeant à fatigant. Chaque nouvelle disposition change bien sûr le texte mais aussi l’illustration.
Les parents exerceront par exemple en fonction des choix du lecteur, le métier de clowns, de professionnels du bâtiment ou de chimistes. Le papa pourra jouer du banjo, faire des chatouilles à son fils, ou lui présenter sévèrement un devoir marqué un zéro pointé. Et la maman couvrir de baiser Léon, lui faire des grimaces, ou lui montrer, menaçante comme le Papa auparavant, sa très mauvaise note. Tout changement de texte et image est accompagné d’élément sonores. Il ya beaucoup d’humour dans les images et l’expérience est bien plaisante.

 

Énigmes narratives

Swap Tales Léon 5Quand on joue à deux, l’un touche les illustrations, l’autre fait glisser les mots du texte. L’histoire se poursuit de page en page, parfois uniquement pour s’amuser avec les mots et les sens. Mais plus souvent pour résoudre ce qui s’apparente à des énigmes narratives. En fonction des choix, les pages précédente et suivante changent et permettent ou non au lecteur-joueur de continuer l’aventure. Par exemple si Léon en page 3 reste paresseux, l’histoire s’arrête : « Léon était tellement paresseux qu’il passa le reste de sa vie à dormir » indique la page suivante, doté d’un Fin suivi d’un point d’interrogation. Swap Tales LéonLes enfants sont alors invités à revenir à la page précédente pour transformer le récit et poursuivre l’histoire avec un Léon courageux.
En bas à droite de chaque page, une petite indication permet de comprendre s’il faut juste s’y amuser ou bien y résoudre une énigme. Par ailleurs, des indices, placés au niveau du marque-pages sur la gauche, aident les joueurs à résoudre des pages plus difficiles. Car l’affaire se corse et demande parfois plusieurs allers-retours pour débloquer la situation. Les énigmes sont adaptés à des enfants à partir de 8 ans – et bien plus.

 Un outil pour les apprentis lecteurs !

Si le terme de jeu semble un peu étrange au départ, au vu d’une présentation très livresque de l’application, c’est au final la dénomination qui lui convient le mieux. D’ailleurs, le fil narratif se perd un peu dans les combinaisons de mots. Les enfants apprécieront de résoudre les énigmes mais l’histoire passera au second plan et vous constaterez que le texte, simple d’accès, a parfois un côté un peu artificiel pour s’adapter aux alternances de mots.

Voici la bande-annonce de l’éditeur pour vous donner une idée de l’ambiance de jeu – même si le rythme réel est bien plus calme :

Swap Tales Léon constitue un excellent outil pour les apprentis lecteurs en duo avec un plus grand ou un adulte. L’enfant peut lire uniquement les mots clés et s’amuser à les déplacer sur le texte. Et cet album à jouer aura le même effet motivant auprès des apprenants en Espagnol, Allemand, Italien ou Anglais. L’expérience, pleinement ludique, donne très envie aux enfants de réussir le challenge proposé et … obligatoirement de comprendre le sens de la phrase en cours.
Le seul vrai regret dans cette application est de ne pas pouvoir créer des profils de lecteurs pour garder le niveau de progression. Un petit défaut qui sera sûrement corrigé par la suite.

 

Swap Tales Léon

< 5 €, 6/8 ans, 8/12 ans, A l'école, A la maison, A partager, Allemand, Android, Anglais, Apple, Applis, En bibliothèque, Espagnol, Français, Google Play, iPad, Italien, Jeux, Lecteurs confirmés, Lecteurs débutants, Lire et Ecrire, Numérique familial

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.
Les commentaires sont fermés