Tablettes à l’école : compte rendu de « la quête du contenu » #educrak

sept 27, 2013 1 commentaire par
 
 
Résumé pour les pressés : 
L’événement « Tablettes à l’école : la quête du contenu« , organisé par le Crak et avec La Souris Grise, s’est tenu mercredi 25 septembre à Paris à Gobelins, l’école de l’image.
Voici un compte rendu de cet après-midi d’échanges et de réflexions qui a permis à plusieurs communautés de se rencontrer : enseignants, éditeurs Jeunesse et collectivités.
La prochaine édition est déjà fixée au 24 septembre 2014. Compte rendu d’une journée fort active !

 

Début de quête

Educrak 6 Ouverture Jacqueline Cazeaux

Tablettes à l’école : la quête du contenu. Les participants lors de l’ouverture de l’après-midi.

Educrak1 Ouverture Laure Deschamps

Ouverture de l’évenement

La quête est ouverte. Celle du contenu bien sûr. Et elle commence à agiter la sphère éducative et publique. C’est ce que l’on a pu constater mercredi dernier, à Gobelins, l’école de l’image. Plus de 150 personnes s’étaient données rendez-vous pour assister à « Tablettes à l’école : la quête du contenu » afin d’échanger, de discuter et d’apprendre sur les pratiques numériques en classe.

Enseignants, entrepreneurs, collectivités et représentants politiques s’y sont rencontrés et ont pu confronter leurs regards. Car c’était bien l’objectif de la journée : décloisonner les idées.
Les tables rondes, interventions focus et les pitchs -présentations très courtes – d’éditeurs d’applications ont eu lieu dans la salle de conférence. Dans la salle de bal – ainsi dénommée pour son format tout en longueur – les échanges et les pauses cafés se sont organisés autour de stands de Microsoft Education, le Labo de l’édition, Cap Digital, digiSchool, el@b, LearnEnjoy et Gobelins.

Je vous donne là un regard forcément particulier puisque j’ai tenu pendant cette journée le rôle d’organisatrice et de modératrice – avec Sophie Maréchal, journaliste spécialiste du numérique et des collectivités.

 

Mutation pédagogique

Educrak 10 Table ronde 1

Plongée au coeur de la classe numérique avec de gauche à droite : Stéphanie de Vanssay, Romain Gallissot, Malika Alouani et David Hébert

L’intérêt de l’utilisation par l’enseignant d’une tablette en classe, objet numérique ouvert sur le monde – n’a pas fait de doute en écoutant les témoignages des enseignants, Malika Alouani et David Hébert lors de la première table ronde.

Ils ont, en relatant leurs expériences, démontré que l’introduction du numérique en classe va bien plus loin que l’arrivée d’un outil supplémentaire ou complémentaire.
Mais que cela induisait une évolution voire une mutation de la pédagogie de l’enseignant.

 

La barrière Matériel

Educrak 53 Table ronde 2

Seconde table ronde avec Daniel Gillard, Pascale Luciani Boyer, Alain Thillay et Véronique Raze

Pascale Luciani Boyer et Alain Thillay

Néanmoins si le contenu devrait déjà être au cœur de toute stratégie d’introduction du numérique à l’école – ainsi que l’a rappelé lors de la seconde table ronde Pascale Luciani Boyer, membre du conseil national du numérique et experte en numérique territorial – on a bien vu la difficulté d’équiper les classes en matériels adaptés.

Puisque les acteurs publics ne souhaitent pas être prescripteurs de matériel, ainsi qu’ils l’ont notifié à plusieurs reprises, les établissements se retrouvent à devoir trancher devant une offre très diversifiée : les tablettes grand public, les tablettes et ardoises scolaires – comme les projets français que sont Bic Education, Ted ou Galago, sans même compter les multitudes équipements dont les classes sont parfois déjà pourvues – ordinateurs et tableaux interactifs.

 

 3 minutes pour convaincre !

Educrak 51 Salle de bal sous les caméras

Echanges dans la salle de bal sous l’oeil des caméras.

Les pitchs des adhérents du Crak – qui ont relevé le challenge, minuteur posé à côté d’eux, de se présenter en 3 minutes – ont montré de leur côté  que l’innovation de contenu était en pleine ébullition. Certes elle émane parfois de toutes petites et jeunes sociétés mais elle nécessite d’être perçue et prise en compte dans les circuits décisionnels.

Nous nous étions amusés, en préparant l’événement, à coller dans le couloir entre la salle de conférence et la salle de bal une série d’affichettes qui composait au final cette question : « Quelle est la différence entre apprendre et entreprendre ? « Aucune! » a bien sûr été la réponse la plus entendue : apprendre c’est entreprendre une démarche vers le savoir et entreprendre demande en permanence de développer et de s’ouvrir à de nouvelles compétences.

 

Shaker #educrak

Educrak 50 Gilles Braun

Echanges dans la salle de bal avec Gilles Braun

Finalement, c’est ce qui m’a le plus plu dans cette journée : l’ouverture d’esprit qui y régnait d’une manière générale. Certains avaient fait le voyage depuis Montréal comme l’équipe de Tribal Nova, d’autres étaient venus incognito, comme Gilles Braun conseiller en charge du numérique éducatif, de l’innovation et l’expérimentation et des relations avec les éditeurs au sein du cabinet de Vincent Peillon.

Certains ont découvert que leurs applications étaient utilisées dans des classes, alors qu’ils ne les avaient pas conçues pour un usage scolaire, d’autres se sont rendus compte qu’il existait des applis pour jouer aux maths, pour créer des poèmes et même pour s’habiller en 4 mn le matin – HocusBookus a annoncé une nouvelle appli. Et les discussions se sont ouvertes et poursuivies sur Twitter via #educrak.

Twitter #educrak

Les échanges de tweet pendant et après le 25 sur #educrak

Si vous êtes venus mercredi – nous avons dû, face à de nombreuses demandes, refusé beaucoup de monde –  je vous laisse commenter et donner votre propre ressenti.
De notre côté, la prochaine édition de #educrak aura lieu le mercredi 24 septembre 2014 : un an c’est énorme dans le monde des applis mais peu dans le monde de l’école dont le circuit décisionnel au vu des enjeux est nécessairement plus complexe.
D’ici à la prochaine édition, ScreenKids, la société qui édite La Souris Grise et qui porte les activités du Crak, propose des formations aux usages numériques des enfants dont les tablette en classe (pour en savoir plus).

Et il y aura sûrement de nombreuses autres occasions de tirer de nouveau sur la pelote de laine. Ah et pour ceux qui n’ont pas pu venir, les meilleurs moments de la manifestation ont été enregistrées grâce aux stagiaires de la formation Prises de vue vidéo de Gobelins. Les vidéos seront très bientôt mises  en ligne sur le site du Crak.

 

 
 
 
 
 
 

 

A l'école, Actus, Analyses, En bibliothèque

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

1 commentaire to “Tablettes à l’école : compte rendu de « la quête du contenu » #educrak”

  1. Smartphones, tablettes, consoles pour enfants : 2014, l'année numérique folle ! - La Souris Grise says:

    [...] vraie volonté politique est affichée sur le numérique éducatif. Nous l’avons constaté à #educrak en septembre dernier. Les tablettes ne sont pas une baguette magique mais elle permettent de [...]

Donnez votre avis