Wouap Doo Apps : l’édition d’applis Enfant en pleine créativité

Juin 15, 2012 9 commentaires par

Ca y est, les trophées Wouap Doo Apps ont été attribués. Pendant deux jours, 43 entreprises se sont présentées en public et devant le jury avec chacune 5 minutes pour convaincre du potentiel, de l’originalité et de la qualité de leur appli, récemment créée ou en projet.

L’exercice est stressant pour les candidats : il faut réussir à expliquer en quelques mots son appli, à en prouver sa force et à justifier ses ambitions de financement et de développement.

 

Bouillonnement d’acteurs

Du côté de la jeunesse en plus, la concurrence a été importante.
Seize applis Jeunesse, toutes catégories confondues, étaient inscrites : des projets en démarrage, des noms installés, comme Chocolapps, des éditeurs déjà repérés, comme L’Oeil Pop, des sociétés du print, comme Hachette côté livre ou Mondadori côté magazine. Un ensemble passionnant très révélateur du marché naissant du ludo-éducatif tactile : un bouillonnement d’acteurs et de compétences.


En terme de contenu jeunesse, je constate une tendance lourde : les nouveaux projets cherchent à favoriser au maximum l’interaction de l’enfant avec son propre environnement – via par exemple l’appareil photo de la tablette ou du smartphone – et l’implication de l’enfant dans l’apprentissage. Ils cherchent également à s’adapter au niveau de l’enfant et à proposer un parcours d’apprentissage modulé selon son besoin.

Voyage dans le texte

Alors bien sûr, il y a les gagnants, deux projets Jeunesse qui ont réussi à faire la différence dans une sélection de haute qualité.
Commençons par Le voyage au centre de la terre, revisité par L’Apprimerie, une toute jeune société. Julie Guilleminot, la responsable éditoriale est arrivée, a ouvert son iPad et expliqué que le sommaire traditionnel n’était pas adapté à la tablette. On est sur un nouveau support, il faut trouver une autre approche de la navigation dans le livre … Pour moi elle avait déjà gagné.

La suite de la présentation a continué de me convaincre. Julie nous a parlé de l’interprétation graphique du livre, de l’interactivité placée au cœur du texte, amenant la page à résister ou à se transformer.
Tout ceci en nous montrant des écrans graphiquement très réussis, faits de calligrammes et d’effets, de champignons qui poussent sur la page ou d’eau transformée en O qui dégringolent. L’appli n’est pas terminée mais elle est bien prometteuse.

On est dans le contexte d’une lecture immersive, du moins pour l’instant au niveau du texte et des animations, dans la ligne, dans un autre style, de Byook par exemple.

La sonorisation de l’appli devrait, comme l’animation, accompagner finement et légèrement la lecture.

Rajoutez de superbes gravures en guise d’illustrations et nous avons là un bien bel objet-livre-numérique créé par une jeune équipe de passionnés.

 

 

Tactiques tactiles

Si Julie m’a convaincue en une phrase, Marie Mérouze a bluffé toute l’assistance en un geste. Marbotic, société tout juste née également – son site web ouvre ce weekend, la page Facebook est ici – porte un projet très tendance : l’association d’éléments physiques à un support tactile. Vous savez que la pédagogie Montessori, chantre de l’apprentissage libre par l’enfant, a déjà investi les tablettes. Mais Marbotic va aller plus loin en associant du matériel à l’écran.

Marie a donc posé sa tablette sur la table puis elle a placé trois doigts sur l’écran : et le chiffre 3 est apparu. Elle a ensuite choisi un 7 en bois affublé d’un embout tactile, elle l’a pressé contre la tablette, et 7 petits éléments sont venus s’afficher.

Magique non ? Tout parent ou enseignant de jeunes enfants comprend l’intérêt de cette idée : on expérimente et on visualise ; on agit et ça réagit.

 

 

 

Dans l’Oeil de La souris

Ces deux projets – particulièrement Marbotic – avaient pourtant dans leurs catégories de très nombreux concurrents. Beaucoup d’autres applis nouvelles ont attiré mon attention. Je ne résiste pas au plaisir de vous en parler de trois qui m’ont intrigué.

D’abord, il y a Slimcricket avec « La sorcière sans nom ». Cette histoire-jeu va utiliser toutes les spécificités de la tablette, dont la boussole ou l’appareil photo et proposer un parcours actif à l’enfant.

J’ai été intriguée aussi par Kidoteca, une société brésilienne qui prépare une appli-jeu en Amazonie avec un gameplay de type point&click : l’enfant interagira avec l’environnement et avancera pas à pas dans ses découvertes.

Enfin Babble Planet est le genre d’appli et de projet que j’attends depuis longtemps : un jeu d’apprentissage de l’anglais avec des fonctionnalités sociales pour que les enfants de différents pays dialoguent ensemble. Voici une démo de l’éditeur :

Beaucoup d’autres beaux projets ont été révélé en deux jours, officiellement ou officieusement ;-).

Les critiques – et non les chroniques, désolée amis éditeurs avec lesquels j’ai échangé – vont fleurir par ici.
Préparez vos tablettes, le terreau ludo-éducatif s’enrichit de jour en jour !

Actus, Analyses, Applis, En bibliothèque, Lecteurs confirmés, Lettres et alphabets, Lire et Ecrire

Cet article a été écrit par :

Une souris à l'affût. Journaliste et experte en usages et offres numériques pour enfants.

9 commentaires to “Wouap Doo Apps : l’édition d’applis Enfant en pleine créativité”

  1. Stan says:

    Merci beaucoup pour avoir mentionné notre projet !
    Kidoteca a du pain sur la planche, les projets présentés ont l’air vraiment passionnants…
    Je vous tiendrai au courant de nos avancements.

  2. Gallisse says:

    Merci de nous faire partager ces belles découvertes !!!
    On va faire chauffer les tablettes en attendant de pouvoir tester et expérimenter tout ça !!!

  3. Marie Mérouze says:

    Wow, c’est vraiment beaucoup d’honneur de figurer dans les pages de la Souris !
    Merci Laure pour cette description chatoyante et bravo à tous les candidats, personnellement j’ai été très impressionnée par la qualité des applis jeunesse présentées !
    Allez, maintenant, au boulot pour le site ;)